Prospecter sur LinkedIn pour les Nuls : Mode d’emploi pour Débuter et être efficace en 2022

Prospection LinkedIn astuces
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
5/5 - (4 votes)

Pour réussir sa prospection LinkedIn, la priorité est de repérer des prospects qualifiés qui concordent avec votre prospect idéal. Prospecter sur LinkedIn est chronophage et demande un effort de personnalisation des messages. La qualité des échanges prévaut à la quantité.

Après la parenthèse pandémique, LinkedIn a largement consolidé sa place en tant que réseau social professionnel polyvalent. En plus d’être une plateforme de recrutement ultra-pratique, LinkedIn est aujourd’hui le terrain des joutes commerciales, notamment dans le B2B. Dans ce guide pratique, je vous livre mes conseils pour réussir votre prospection sur LinkedIn et améliorer la performance commerciale de votre activité. C’est parti !

Pourquoi faire de la prospection sur LinkedIn ?

Si de nombreux réseaux sociaux se disputent le marché « grand public », LinkedIn a assuré son hégémonie sur le segment des réseaux sociaux pour les professionnels. C’est d’ailleurs ce positionnement qui a poussé Microsoft à s’offrir le réseau social pour 26,2 milliards de dollars en 2016. Aujourd’hui, LinkedIn compte plus de 810 millions d’utilisateurs

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le réseau social de Microsoft est très bien implanté en dehors des Etats-Unis, puisque 77 % des utilisateurs résident en dehors du territoire américain : 211 millions dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), 224 millions dans la région Asie – Pacifique et 124 millions en Amérique Latine.

Prospecter sur LinkedIn pour bénéficier d’une portée importante

Les utilisateurs de LinkedIn se connectent très régulièrement, ce qui favorise une activité de prospection dense au quotidien. Ainsi, 16,2 % des utilisateurs de LinkedIn se connectent chaque jour, 48,5 % se connectent au moins une fois par mois, et la tendance est à la hausse. 

Plus largement, LinkedIn a enregistré plus de 15,5 milliards de sessions au deuxième trimestre 2022, un record.  Le réseau social professionnel a clairement réussi sa transition d’une plateforme de recrutement à un espace professionnel à 360° pour s’informer, se former, promouvoir l’offre de son entreprise ou rechercher des prestataires pour répondre à une problématique métier. 

Chaque publicité sur LinkedIn peut atteindre 14,6 % de la population mondiale âgée de plus de 18 ans. Et dans la mesure où le réseau social est thématique (business) et non généraliste, cette audience est qualifiée (à une certaine mesure). Au deuxième trimestre 2022, la portée des publicités LinkedIn a bondi de 22 millions d’utilisateurs, et les marques rapportent une hausse de 33 % de l’intention d’achat à la suite d’une campagne de génération de leads sur LinkedIn. 

Les leads collectés sur le réseau social peuvent alors être prospectés via InMail avec un taux de conversion très intéressant.  A noter : selon le Hootsuite Digital Trends Report de 2022, les marketeurs rapportent un taux de conversion jusqu’à deux fois plus élevé sur les prospects générés sur LinkedIn par rapport aux autres canaux marketing.

Prospecter sur LinkedIn : des chiffres dithyrambiques en France

La parenthèse pandémique a clairement profité à LinkedIn, notamment en France. Le réseau social professionnel a consolidé sa position, puisque les décideurs ont activé ce levier pour poursuivre leur activité, que ce soit pour la prospection commerciale, la prospection de fournisseurs potentiels, le recrutement et la communication. Les chiffres sont éloquents : 

  • En France, deux tiers de la population active est sur LinkedIn, soit plus de 20 millions d’inscrits ; 
  • Aussi, 80 % des messages sont lus… un chiffre très important en comparaison avec l’email ;
  • Plus de 40 % des utilisateurs français de LinkedIn se connectent quotidiennement. Un réflexe s’est d’ailleurs développé auprès des professionnels : ils se connectent sur leur boîte mail et sur leur messagerie LinkedIn chaque matin. C’est ce qui explique le taux d’ouverture élevé du réseau social ainsi que son potentiel sur la partie de la prospection commerciale ;
  • 60 % des décideurs français affirment répondre régulièrement aux sollicitations sur LinkedIn.

Prospecter sur LinkedIn pour contourner le désamour pour l’email

De nombreux experts ont professé la fin imminente de l’emailing à de nombreuses reprises. Si l’email reste un canal indispensable dans la boîte à outils du marketing et de la vente, il donne des résultats de plus en plus mitigés. Selon une étude de la Harvard Business Review, 90 % des décideurs ne répondent jamais aux emails envoyés à froid, c’est-à-dire sans contact préalable entre l’émetteur et le destinataire.  

La cacophonie quotidienne de la boite mail des décideurs, alimentée par le spam et les emails automatisés et mal ciblés, a eu raison de leur patience et de leur curiosité. A force d’objets peu convaincants, de contenus génériques et automatisés et de pratiques peu éthiques, l’email a perdu une bonne partie de son pouvoir de conversion. 

Selon une étude réalisée par Growthonics, les commerciaux passent environ 31 heures par mois à gérer leurs boîtes de réception… ces heures seraient mieux investies en enchaînant les rendez-vous ou en prospectant sur LinkedIn, par exemple. Selon une étude réalisée par IDC, 75 % des acheteurs du B2B et 84 % des cadres supérieurs utilisent LinkedIn pour prendre des décisions d’achat. 

Aussi, les utilisateurs de LinkedIn sont beaucoup plus ouverts au networking sur le réseau social en comparaison avec l’emailing. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui motivent la création de leur compte ! Voici un tableau comparatif des statistiques de l’emailing vs. la prospection LinkedIn (issu d’une étude Mailchimp) :

EmailLinkedIn InMail
Taux de rebond0,6 %0 %
Désabonnement0,3 %0,1 %
Taux d’ouverture21,6 %57,6 %
Taux de clic (CTR)2,6 %3,6 %

En somme, le taux d’ouverture des InMails de LinkedIn est 166 % plus élevé que celui des emails. Les chiffres de Sendinblue sont encore plus pessimistes : 75 % des emails ne sont jamais lus, et seuls 1 % des liens présents dans les emails sont cliqués.

Prospecter sur LinkedIn pour tirer profit d’un moteur de recherche puissant

LinkedIn a trouvé la formule magique pour pousser les utilisateurs à compléter leurs profils. En effet, un profil riche en informations bénéficiera forcément d’une meilleure visibilité organique. Aussi, il présentera une plus grande crédibilité aux yeux des recruteurs, qu’il s’agisse d’un candidat ou d’un professionnel en poste à l’écoute du marché.  

La tendance des utilisateurs à enrichir régulièrement leurs profils permet aux marketeurs et aux commerciaux qui prospectent sur LinkedIn d’affiner la segmentation et le ciblage en quelques clics. Il faut dire que LinkedIn met à leur disposition un filtre de recherche puissant, qui permet d’explorer les décideurs selon des variables démographiques mais aussi et surtout professionnelles. Bien entendu, il faudra souscrire au Sales Navigator pour profiter de la puissance du moteur de recherche de LinkedIn.

 

4 astuces pour réussir la prospection sur LinkedIn

Vous l’aurez compris, LinkedIn s’impose désormais comme un terrain incontournable pour vos joutes commerciales. Le réseau social a intégré la sphère décisionnelle des dirigeants du B2B et du B2C, couvrant toutes les étapes du parcours d’achat. Chez LeadIn, nous avons pu générer plus de 12 000 leads pour nos clients, représentant plus de 12 millions d’euros de revenus. Si vous vous posez encore quelques questions ou si vous ne savez pas comment vous y prendre pour prospecter simplement et efficacement sur LinkedIn, je vous livre quelques astuces simples, claires et actionnables dans ce guide pratique. Mais avant de démarrer, découvrez comment générer jusqu’à 800 leads qualifiés par mois en automatique en cliquant ici.

Avant de prospecter sur LinkedIn, pensez à optimiser votre profil

Votre profil personnel ainsi que la page de votre entreprise sont votre vitrine sur LinkedIn. Il n’est pas question d’entamer vos efforts de prospection sans les optimiser au maximum. Vous êtes sans doute habitué à cet impératif sur Facebook, Instagram ou Twitter… mais l’enjeu est encore plus important sur LinkedIn, dans la mesure où il s’agit de votre crédibilité professionnelle. Je vais utiliser mon profil personnel à titre d’exemple pour vous montrer les bases :

linkedin profile

Créer un bon visuel avant de prospecter sur LinkedIn

Voici la partie supérieure de mon profil sur LinkedIn. Règle d’or : le visuel prime, chiffres à l’appui : 

  • 90 % des informations transmises au cerveau sont visuelles ;
  • Notre cerveau est capable de traiter l’information visuelle jusqu’à 60 000 fois plus vite que le texte ;
  • Vous vous rappelez de ce que vous voyez (80 %), de ce que vous lisez (20 %) et de ce que vous entendez (10 %), dans ces proportions ;
  • Les contenus visuels suscitent jusqu’à 94 % de clics en plus que les contenus sous format texte… vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : une belle photo de profil et une belle illustration de couverture !

Pour votre photo de profil, rappelez-vous que vous êtes sur un réseau social professionnel. Exit donc votre photo de Facebook… à moins qu’elle ne réponde aux standards professionnels. Evitez également les photos de type « mugshot », avec la tête des mauvais jours. Privilégiez une photo qui vous met en valeur, et souriez pour donner envie de prendre contact avec vous.

Compléter les informations signalétiques sur votre profil LinkedIn

Ecrivez votre prénom ainsi que votre nom. Oubliez le surnom, qui n’a pas sa place sur un réseau social professionnel pour des raisons évidentes. Ce conseil peut paraître banal, mais vous seriez étonné du nombre de personnes qui ne mettent pas leur nom et prénom sur leur profil LinkedIn… un comble ! 

Pour le titre de votre profil, indiquez ce que vous faites vraiment. Raisonnez comme vous le feriez pour pitcher l’offre de votre entreprise. Vous devez être en mesure d’expliquer votre activité, votre expertise et votre positionnement en une ligne. Inspirez-vous de la valeur que vous apportez à vos clients. D’ailleurs, si vous souhaitez vous mettre sérieusement à la prospection sur LinkedIn, faites en sorte que votre communication (y compris votre profil) soit Customer – Centric. Ne faites pas l’erreur de copier votre fonction « officielle » à froid. C’est terne, triste et peu engageant. 

Comme vous pouvez le voir sur mon profil LinkedIn, j’ai pris soin d’indiquer l’endroit où je vis. Ce n’est pas une obligation. Cette information peut être intéressante ou pas en fonction de l’activité que vous exercez. Il faut toutefois garder en tête que l’Homme est curieux de nature. Plus on a d’informations sur nos interlocuteurs potentiels, plus nous avons confiance.

Petite astuce à propos de l’image de couverture sur LinkedIn : le format recommandé par le réseau social est de 1536 x 768 pixels. Si vous n’êtes pas un expert en graphisme, vous pouvez utiliser Canva, un outil très facile à prendre en main et qui propose des bannières spécialement pensées pour la photo de couverture de votre profil LinkedIn

Bien entendu, cette image devra s’inscrire en cohérence avec la charte graphique, le positionnement de votre entreprise ainsi que les informations que vous avez saisies sur votre profil LinkedIn. La partie supérieure de votre profil doit rapidement plonger le visiteur dans l’univers de votre entreprise pour le mettre dans les meilleures dispositions pour la prospection LinkedIn.

Engager ses visiteurs avec un bon résumé

Description profil LinkedIn

La partie « Infos » apparaît en dessous de la partie visuelle de votre profil LinkedIn. C’est une rubrique qui est bien trop souvent délaissée par les utilisateurs… c’est pourquoi vous allez devoir muscler votre jeu sur cette partie pour vous différencier !

Cet espace sert à raconter votre histoire à vos visiteurs et potentiels prospects car, vous l’aurez compris, LinkedIn n’est pas seulement un CV professionnel en ligne !

Il faut donc accueillir la personne en lui expliquant qui vous êtes et ce que vous faites, avec un discours impactant et des éléments de storytelling pour tirer votre épingle du jeu. C’est exactement ce que vous feriez si vous rencontrez cette personne en soirée réseautage dans la « vraie vie ».

En lisant cette courte description de vous, de votre entreprise, de votre activité et de votre expertise, vos visiteurs se feront déjà une (bonne) première impression, identifieront rapidement ce que faites et ce que vous pouvez leur proposer pour répondre à leur besoin. Si votre description les interpelle, il y a de très fortes chances qu’ils aillent plus loin sur votre profil. Il est donc capital de connaître votre cible et d’avoir une idée sur ses attentes, ses besoins, ses problématiques, ses aspirations et ses craintes pour orienter votre description en ce sens.

Par ailleurs, à la fin de cette courte introduction, n’oubliez pas de proposer un Call To Action (CTA) explicite pour rediriger les visiteurs vers les ressources de votre choix. Ici, dans mon cas, j’incite à l’action en conclusion de la description de mon profil LinkedIn avec deux Calls To Action. Le premier pour en apprendre davantage sur nos services chez LeadIn, et le second pour réserver une démonstration de notre plateforme Twilead.

Le Call To Action sert à montrer au visiteur ce que vous attendez de lui. Vous pouvez par exemple insérer les exemples suivants à la fin de la description de votre profil LinkedIn : 

  • « Vous avez un projet ? Réservez une visio avec moi en cliquant ici ! »
  • « Vous souhaitez un audit SEO gratuit de votre site web ? Renseignez l’URL de votre site sur ce formulaire pour recevoir votre audit dans les meilleurs délais ! »
  • « Vous souhaitez doper votre stratégie de génération de leads ? Réservez un rendez-vous avec moi en cliquant ici ! »…

Importer ses contenus les plus pertinents

Contenus clément

Après avoir rempli les éléments signalétiques ainsi que le bloc « Infos » de votre profil LinkedIn, il est à présent temps de mettre en avant quelques-unes de vos publications, réalisations ou produits phares de votre offre. Cela renforce votre expertise dans votre domaine d’activité et apporte davantage de crédibilité à votre profil LinkedIn. Bien entendu, veillez à importer des contenus enrichissants et en phase avec les attentes de votre cible. Inutile d’accumuler les documents sans logique.

N’hésitez pas à placer des vidéos, des présentations, des mock-ups et des liens externes pouvant enrichir votre profil. Dans la mesure du possible, préférez des formats visuels pour attirer l’attention et pousser au clic.

Renseigner ses expériences professionnelles

Expériences LinkedIn profil

Certes, la rubrique des expériences professionnelles n’est pas forcément la plus importante lorsque l’on souhaite développer sa prospection sur LinkedIn. Je vous conseille toutefois de la travailler pour plusieurs raisons : 

  • Les prospects issus des grands comptes auront tendance à passer en revue votre profil pour s’assurer de votre sérieux, de votre fiabilité et de votre expertise ;
  • Comme je l’ai dit plus haut, l’Homme est curieux par nature. Il est très courant de consulter les expériences professionnelles de ceux avec lesquels nous envisageons un partenariat ou une collaboration, ne serait-ce qu’en diagonale ;
  • Vous augmentez la visibilité de votre profil, dans la mesure où il remontera dans la page des résultats des utilisateurs qui effectuent des recherchent avec des mots-clés qui figurent sur les différentes rubriques de votre profil. Peut-être qu’un acheteur qui souhaite faire jouer la concurrence vous contactera dans une approche proactive !

Renseignez donc ce champ avec sérieux en mentionnant l’entreprise, son activité, votre rôle et vos résultats lors de votre « mandat ». Ne soyez pas expéditif. Prenez soin de donner des chiffres si vous en avez, notamment sur le Retour sur Investissement (ROI) de vos actions, la hausse de chiffre d’affaires qui en a résulté, la croissance des effectifs, etc. 

Suivez la même logique pour les parties « Formation » et « Licences et certifications » de votre profil LinkedIn. Renseignez avec sérieux votre parcours académique ainsi que vos formations professionnelles, y compris les cursus courts, les certifications digitales, etc.

Voici donc les bases pour optimiser votre profil LinkedIn avant de lancer votre prospection. Pour aller un peu plus loin et compléter entièrement votre profil, je vous invite à aller lire mon article dédié : Comment optimiser son profil LinkedIn ?

Astuces pour la prospection LinkedIn : travaillez votre réseau !

Comme vous avez pu le voir sur mon profil LinkedIn, j’ai pu constituer un réseau assez conséquent au fil des années. C’est une belle source de « trafic » organique. Bien entendu, ce networking ne s’est pas fait du jour au lendemain. J’ai avancé et je continue d’avancer pas à pas en ajoutant et en échangeant avec des nouvelles personnes quotidiennement en fonction des intersections et des synergies qui peuvent exister entre nos domaines d’expertise. 

Le networking est un art. Vous prendrez d’ailleurs beaucoup de plaisir à peaufiner votre approche, à acquérir les soft skills nécessaires pour identifier les partenaires potentiels et à démontrer votre expertise, au quotidien. J’insiste sur le côté permanent de la chose, car la régularité reste l’une des astuces les plus importantes pour réussir sa prospection LinkedIn. Je détaillerai ce point un peu plus loin.

Attention, il ne suffit pas d’ajouter des personnes au hasard. On ne cherche pas (seulement) à démontrer une preuve sociale par la quantité. Au contraire, cela serait contreproductif. Vous vous mettrez des bâtons dans les roues, surtout avec la dernière restriction du nombre d’invitations hebdomadaires mise en place par LinkedIn (100 invitations à se connecter par semaine). 

Les places sont donc limitées. Par conséquent, orientez vos demandes de connexion à des personnes qualifiées et qui ont un minimum d’activité sur le réseau social. Il serait dommage de perdre votre temps à adresser des personnes certes qualifiées sur un plan « business » mais qui se connectent une fois tous les deux ans ! 

Vous pourrez repérer les membres actifs en parcourant leur profil, notamment sur la partie « posts » et « activité ». Vous maximiserez ainsi vos chances de conversion.

Si vous avez suivi la première étape de ce guide sur la prospection LinkedIn, votre profil est désormais opérationnel et surtout attrayant. Vous pouvez commencer à socialiser et à sympathiser avec les autres membres de votre réseau, avec tout le tact et le savoir-être qui s’imposent, comme dans une soirée networking. Donc bien entendu, comme dans la « vraie vie », il faut se montrer respectueux envers autrui et établir des relations saines avec votre réseau. Armez-vous également de votre expertise pour que vos interventions soient pertinentes.

Si vous êtes commercial, je ne vous apprends rien. Vous savez très bien qu’il ne faut pas saluer puis déballer son offre commerciale pour vendre votre produit. Il faut savoir écouter son client, échanger avec lui sur ses besoins et aller toucher le côté « émotif ». Storytelling, empathie et clarté dans les propos seront vos alliés pour engager des conversations fructueuses avec vos prospects.

Pour résumer, si votre message d’approche est trop commercial, trop frontal, tous les efforts précédents n’auront servi à rien. C’est un peu cru, mais c’est la réalité. Mettez-vous à la place de votre prospect (empathie). Lorsque vous recevez une invitation du type « Bonjour Prénom + pitch commercial de 10 lignes », lisez-vous vraiment le message ? Il y a de fortes chances à ce que vous réagissiez comme 95 % des utilisateurs de LinkedIn qui font l’impasse sur ces approches obsolètes et peu inspirées qui ne donnent plus de résultats.

Pour prospecter sur LinkedIn, l’astuce est de commencer par vous positionner comme un expert à l’écoute des besoins des autres. Une fois de plus, c’est ce que vous faites sur le terrain, non ?

Il existe différentes manières de prendre contact avec des membres du réseau LinkedIn. La prospection à froid reste un levier intéressant, à condition qu’elle soit réalisée dans les règles de l’art. Je vous propose d’ailleurs 3 conseils pour rédiger un message efficace !

Diffuser des contenus à forte valeur ajoutée sur LinkedIn

On adoptera ici la même approche que pour la stratégie de contenu qui vise à travailler le référencement de votre site web et des pages de votre entreprise sur les différents réseaux sociaux. Plusieurs objectifs : améliorer la visibilité de votre profil LinkedIn, doper votre portée organique et montrer votre expertise avec des contenus de qualité qui intéresseront votre cible. Cela facilitera votre prospection sur LinkedIn.

Pour rédiger un post, rien de plus simple. Rendez-vous sur votre page d’accueil et cliquez sur « Commencer un post ». C’est très facile de partager une actualité, une information que vous trouvez pertinente pour votre audience ou tout autre contenu qui entre dans les centres d’intérêt de votre cible. En guise de support, vous pouvez utiliser du texte, inclure des liens externes, une image, une photo et même une vidéo. Attention : LinkedIn a récemment annoncé une modification du ratio recommandé pour les vidéos. A partir du 11 juillet 2022, les vidéos passent de 9:16 à 4:5.

Si vous n’avez pas le temps pour rédiger des articles dédiés, réutilisez ceux que vous publiez sur votre blog ! C’est ce que l’on appelle du « snacking », une technique qui consiste à capitaliser sur le contenu existant pour créer des mini-contenus pour les réseaux sociaux, par exemple.

Le partage de contenus qui plaisent à votre audience est une pratique clé pour affirmer votre statut d’expert et agrandir votre réseau. Les internautes qui voient ce contenu sur leur fil d’actualité peuvent interagir en likant, commentant ou encore en partageant ce dernier. Ils vous donneront une belle visibilité auprès de leurs relations LinkedIn et enverront les bons signaux à l’algorithme du réseau social pour maximiser votre portée organique.

Je vous conseille également d’être actif dans les groupes privés sur LinkedIn en participant aux discussions et en contactant des membres qui ne font pas partie de votre réseau. C’est sans doute la technique la plus efficace pour élargir votre réseau dans les meilleurs délais.

Attention : ne postez que des contenus à très forte valeur ajoutée dans les groupes. L’audience est mieux informée, plus avertie et particulièrement exigeante. Il est donc hors de question de faire une promotion frontale de vos services sans apporter de la valeur.

Je recommande d’ailleurs d’entrer également dans des groupes privés sur Facebook. Cela fonctionne très bien et donne de bons résultats. Chez LeadIn nous avons lancé notre propre groupe dédié aux meilleurs hacks & pratiques de Social Selling sur LinkedIn. Pour rejoindre le groupe, il suffit de cliquer sur « La LinkedIn Stack : Best Social Selling, Tools & Automation Hacks ».

Pour savoir quels sont les réseaux sociaux pertinents en plus de LinkedIn pour votre prospection B2B, vous pouvez jeter un coup d’œil à cet article : Quels réseaux sociaux utilisés pour sa stratégie d’acquisition B2B ?

Publier sur LinkedIn : un mindset d’amélioration continue

Comme je l’ai expliqué plus haut, la régularité est une condition nécessaire (mais non suffisante) pour briller sur LinkedIn. Il faudra également adopter une approche d’amélioration continue pour identifier et corriger vos erreurs… car vous allez forcément en faire. Le process est itératif : vous publiez, vous jaugez l’engagement et les retombées, et vous apportez les corrections qui s’imposent pour les prochaines publications.

Selon une étude réalisée par LinkedIn et Edelman, 71 % des décideurs B2B estiment que la moitié des contenus qu’ils consomment sur LinkedIn ne leur apportent pas de valeur ajoutée. En cause : des contenus redondants, remplis d’éléments de langage et de langue de bois et qui prennent une forme trop institutionnelle. 

Pour 87 % des décideurs B2B sondés, un contenu peut être à la fois intellectuellement rigoureux et facile à consommer. A vous donc de trouver le meilleur équilibre pour plaire à votre audience et générer des leads qualifiés. Voici d’ailleurs une synthèse des caractéristiques recherchées par les acheteurs B2B dans les contenus qu’ils consomment sur LinkedIn : 

  • Des conseils, recommandations et statistiques provenant de sources fiables et sourcées ;
  • Des idées originales et audacieuses qui bousculent l’existant ;
  • Des analyses réalisées par des experts reconnus ;
  • Un ton plus humain et moins institutionnel, moins formel ;
  • Des contenus portés par des personnes plutôt que des marques.

Maintenant que vous avez les bases de la prospection sur LinkedIn, il ne vous reste plus qu’à mettre en place votre stratégie et vous lancer !

Ajoutez un planning de publications dans votre emploi du temps et prévoyez des actions LinkedIn au quotidien. Vous pouvez par exemple prendre 5 minutes par jour pour répondre à vos messages, ajouter quelques nouveaux contacts, publier un post, etc.

Dans ce guide pratique, j’ai couvert les bases de la prospection sur LinkedIn. Avec cela, vous allez déjà être plus efficace que 70 % des membres de ce réseau professionnel phare ! Toutefois, si vous souhaitez améliorer vos chances et optimiser davantage votre prospection, je vous recommande mon guide complet de l’acquisition B2B sur LinkedIn en 2022.

Ces articles pourraient également vous intéresser 

🎁 Bonus : Jusqu’ici, ces 15 templates ont été gardés secrets !

Une chose est sûre : sans les meilleures stratégies, les meilleurs outils ne sont pas suffisants.

Parce que tout le monde utilise les mêmes modèles de messages vus et revus :

« Bonjour, j’ai vu que vous êtes {{titre}}, laissez-moi vous vendre quelque chose ? »

L’agence LeadIn a essayé des dizaines de stratégies au cours des 11 derniers mois pour le compte de nos clients, et nous avons sélectionné les messages les plus performants pour mieux débuter.

Sur cette base, nous avons écrit un ebook avec certaines de nos approches préférées qui ont généré des centaines de conversations à fort potentiel !

Nous avons donc décidé de les partager 🥳️

Cet ebook contient 15 modèles pour commencer à engager votre public idéal afin d’obtenir de meilleurs résultats.

Pour notre agence, cela a généré :

  • +55% de taux d’acceptation en général
  • +50% de taux de réponse sur les suivis
  • +450 démos réservées

Un grand nombre de nouveaux clients…

Donc si vous voulez en savoir plus sur les séquences et obtenir de nouvelles idées pour renforcer vos campagnes d’acquisition, téléchargez votre exemplaire

15 templates messages linkedin